logo
Réaménagement de l'étang des 4 Fils Aymon à Méteren en Zone d'Expansion de Crues

Réaménagement de l'étang des 4 Fils Aymon à Méteren en Zone d'Expansion de Crues

L'étang des 4 fils Aymon, sur la commune de Méteren (59), a été créé en 1976 dans le but de réguler le débit et le fonctionnement hydraulique de la Méteren Becque qui draine une grande partie des terres situées sur le piémont des Monts des Flandres (Mont des Cats) avant de rejoindre la Lys canalisée à Estaires. Aujourd'hui, la vocation hydraulique initiale de l’étang n’est plus fonctionnelle et il a essentiellement une vocation de loisirs (promenade, pêche).

Le bassin versant de la Méteren Becque (85 km²), a été concerné par différentes crues au cours des années précédentes. Pour faire face à cette menace, l’Union Syndicale d’Aménagement Hydraulique du Nord (USAN) a projeté le réaménagement de l'étang des 4 fils Aymon.

L'objectif principal du projet est de permettre la protection des enjeux en aval de l'étang en cas de débordements de la Méteren Becque. La crue de projet est la crue d’occurrence vicennale (20 ans).

L'aménagement de cet ouvrage est inscrit dans le Plan d'Action et de Prévention des Inondations (PAPI) sur le bassin versant de la Lys.

L’étang des Quatre Fils Aymon est situé en rive gauche de la Méteren Becque, et ne communique pas avec le cours d’eau en période d’écoulement normal. Lors des crues, les débits excédentaires de la Méteren Becque se surversent dans l’étang et celui-ci participe :
• au ralentissement dynamique des écoulements en stockant les excédents d'eaux dans l'étang ainsi réaménagé ;
• à l'écrêtement du pic de crues et de l'abaissement des niveaux d'eau en aval de la Méteren becque, et donc la réduction des risques pour les enjeux sur Merris, Bailleul (Outtersteene) et dans une moindre mesure Le Doulieu et Estaires.

Cet aménagement se veut multifonctionnel en tenant compte de l'état initial du site aussi bien en terme humain avec la présence des sentiers pédestres et la vocation actuelle du site (pêche et sensibilisation à l'écologie) que du point de vue de la nature avec la préservation et la restauration des milieux.

Le réaménagement hydraulique de l’étang sera réalisé :
• Par une modification des ouvrages d’alimentation et de l’exutoire.
• Par un surcreusement et un élargissement de l’étang.
• Par une séparation de l’étang en 2 parties qui communiqueront en cascade.
• Par la réalisation d’une zone de décantation pour faciliter l’entretien et l’exploitation de l’ouvrage.

Ces travaux permettront d’atteindre un volume de rétention de crues de 85 600 m3. La superficie de l’étang passera de 49 500 m² à 56 900 m² (hautes eaux) de surface en eau (ou inondable).
Le réaménagement de l’étang permettra aussi de recréer des habitats naturels diversifiés, d’augmenter fortement les fonctionnalités écologiques du site, et sera bénéfique pour la biodiversité en général. Les conditions d’accès et d’usage récréatif du site seront restaurées.
Le réaménagement écologique de l’étang sera réalisé :
• Par un adoucissement des pentes des berges.
• Par le rétablissement de la continuité écologique de la becque.
• Par l’installation de végétations spécifiques et naturelles des milieux humides, avec un rôle de frayère pour les poissons.
Il s'agit d'une enquête publique pour « Demande d’autorisation environnementale ».

 
 

Participez à l'enquête publique sur ce registre
du 15/02/2021 08:30
au 17/03/2021 17:00.


Clôture de l'enquête publique dans :

  • 00

    Jours

  • 00

    Heures

  • 00

    Minutes

  • 00

    Secondes