logo
Projet de SCoT du Pays de Brest
Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des observations déposées sur ce registre dématérialisé.

Les propos non conformes à la charte utilisateur ont été rendus inaccessibles conformément à la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Ils sont signalés par la mention « Cette observation a été modérée ».

Ces observations n'ont été ni altérées ni supprimées et elles ont été transmises dans leur intégralité à la commission d'enquête.

100 observation(s) déposée(s)
 
80

Piéton, je remarque qu'il est parfois difficile de traverser les passages piétons. Les automobilistes ne s'arrênt pas alors que je suis engagé dessus.
Un exemple bien précis: rue du Dourjacq, face au stade Menez Paul.
Les automobilistes prenant la direction de Kerichen s'élancent à chaue fois à vive
allure en ignorant les piétons.

Suite...

Déposée le 05/07/2018 08:13:13

Par Frédéric Le Floc'h

79

Monsieur le Président de la commission d’enquête,

Je soutiens les propositions de l’association Brest à Pied à Vélo (BaPaV) pour améliorer la prise en compte et renforcer la sécurité des piétons et des cyclistes dans l’aménagement des villes et du territoire du Pays de Brest.

L'enjeu principal est de proposer un cadre de vie qui favorise le bien-être des habitants du pays de Brest. Mais le développement du vélo est également un enjeu économique. L'augmentation de la proportion des déplacements effectués en vélo fait diminuer les frais d'infrastructures (rapport du Institute for Transportation and Development Policy, USA). A titre d'exemple cela permet de réduire la problématique du stationnement automobile, véritable tare économique et de qualité de vie. Une autre étude (spécial économie du vélo de Atout France, 2009) identifie la santé comme principal bénéfice économique (15 milliards d'économie annuellement au niveau national). Si cela ne relève pas d'une politique territoriale, le SCOT ne peut en ignorer les bienfaits et l'impact positif sur la population locale.

Pour appuyer ou compléter certaines propositions de l'association BAPAV, je souhaite souligner :
1. L'importance de l'intermodalité. A titre d'exemple à Brest, le vélo ne peut être transporté dans les tramways aux heures de pointe, ce qui est un handicap majeur pour de nombreuses personnes qui ont besoin de ce moyen dans leur possible itinéraire vélo.
2. L'essor du vélo en libre-service a opéré une transformation sociale dans de nombreuses villes en mettant le vélo au premier rang des modes de déplacement (300 000 abonnés annuels à Paris en 2016). Cela doit bien sûr être accompagné d'une politique ambitieuse en termes d'aménagement.

Enfin concernant le vélo, il est important de rappeler les résultats du baromètre vélo, vaste enquête réalisée en 2018 par la fédération des usagers de la bicyclette (FUB) qui place Brest en bas de tableau (pas de données à l'échelle du pays de Brest). Si on peut considérer que la ville de Brest par exemple a 30 ans de retard sur des villes comme Copenhague ou 10 ans par rapport à des villes française qui ont opéré la transformation, le SCOT donne l'impression de planifier un enlisement pour vingt années supplémentaires.

En dehors des considérations de mobilités douces bien qu'elle y soit liée également, la préservation des espaces naturels est abordée de manière très peu ambitieuse. Le pays de Brest semble vouloir poursuivre un développement des logements et de consommation de l'espace sur un rythme soutenu. Le développement des "zones de non-droits urbanistiques" comme les entrées de ville ou le port de commerce de Brest ne semblent pas faire l'objet d'une gestion digne de ce nom. L'artificialisation semble devoir se poursuivre de manière désespérante lors des nouveaux projets comme ce fut le cas pour les Capucins où une nouvelle occasion d'instaurer des espaces verts dans le centre de Brest a été annihilé au profit d'une vaste esplanade bétonnée entourant les bâtiments. On est loin des objectifs de "zéro artificialisation" du plan biodiversité national annoncé ce jour par le gouvernement. Espérons que la reconquête de la Penfeld, qui devrait se démilitariser progressivement, sera enfin l'occasion d'instaurer un cœur de nature dans le centre de Brest, source d'épanouissement social et d'essor économique.

Veuillez accepter, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations,

Benjamin Ponge

Suite...

Déposée le 05/07/2018 00:18:07

Par Benjamin Ponge

78

Je souhaite que soit retirée du SCot, l'idée d'un 3ème ouvrage de franchissement de l'Elorn, totalement en opposition avec le diagnostic et les enjeux du PADD.
Je souhaite que la limitation de l'emprise sur les espaces naturels soient portée de 20 à 50 % partout.
Je souhaite que la notion et le vocable de "tiers à l'agriculture" soit bannie du document.
Pour ces raisons, j'émets un avis défavorable

Suite...

Déposée le 04/07/2018 22:29:09

Anonyme

77

Veuillez trouver ci-joint ma déposition.

Suite...

deposition SCOT brest jplc.pdf

Déposée le 04/07/2018 21:41:11

Par JPaul Le Coz

76

Monsieur le Président de la commission d’enquête,

Je soutiens les propositions de l’association Brest à Pied à Vélo (BaPaV) [cf. le document complet - https://ncloud.zaclys.com/index.php/s/TtHsDprLrDRmNHG et le résumé - https://ncloud.zaclys.com/index.php/s/gyPTi2qgLycmFBa] pour améliorer la prise en compte et renforcer la sécurité des piétons et des cyclistes dans l’aménagement des villes et du territoire du Pays de Brest.

Le développement de ces modes de transports dits “actifs” est une réponse économique et efficace aux questions de transition énergétique, d’amélioration de la qualité de vie et de santé publique.

La question d’aménagement du territoire doit être soutenue activement par une politique territoriale ambitieuse. Elle doit donc en premier lieu être affirmée dans le SCoT.

Veuillez accepter, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations,

Marjorie Jozefiak

Suite...

Déposée le 04/07/2018 20:40:34

Anonyme

75

en pièce jointe les observations de Fanny CHALES

Suite...

observation Fanny CHALES.pdf

Déposée le 03/07/2018 14:59:00 (Email)

Par Fanny CHALES

74

en pièce jointe les observations de JY SALIOU

Suite...

observation JY SALIOU.pdf

Déposée le 02/07/2018 17:41:00 (Email)

Par JY SALIOU

73

Monsieur,
Dans le cadre de la révision du scot je me permets de faire quelques observations à travers ce mail .Je suis propriétaire de la parcelle cadastre section B no 1873( AR no9) à Iliz Coz , Plouguerneau.
Ma parcelle a été placée dans le nouveau PLU dans la coupure d'urbanisation no 13.
Elle est délimitée à droite, à gauche ainsi qu'à l'arrière par des constructions et devant par la route menant à la Grève Blanche. Elle n'est pas isolée.
Compte tenu de l'évolution de la loi littoral et des décisions gouvernementales prises en mai 2018 concernant le comblement des dents creuses , je demande une révision de la classification de mon terrain au travers de cette enquête publique.
Cette coupure d'urbanisation no 13 rentre dans les terres alors qu'il serait plus logique qu'elle s'arrête à la route passant devant mon terrain. Aucune construction n'a été autorisée depuis de nombreuses années du fait de la révision du POS , puis du PLU.
Par ailleurs cette parcelle ne se trouve pas dans une zone proche du rivage mais à environ 800m. De nombreuses constructions sont apparues ces dernières années et bien plus proches du rivage (bande des 100m respectée?).
Il n'existe pas non plus de co -visibilité entre mon terrain et le rivage.
Je souhaite que vous preniez en compte les arguments et qu'ils soient inclus dans le registre de l'enquête publique.
Sincères salutations .
Madame TON ELIANE

Suite...

Déposée le 03/07/2018 21:22:32

Par Eliane TOn

72

Objet : Demande de constructibilité des parcelles 114 - 115 -116 - lieu Corn ar Gazel - Commune de SAINT PABU .

En 1999, au décès de nos parents mes sœurs et moi même avons hérité d'un terrain constructible d'une superficie d'environ 6000 m²; terrain que nous avons divisé en trois parcelles qui sont référencées 114, 115 et 116 au cadastre.

Le nouveau PLU de la commune de SAINT PABU classerait ces parcelles en zone Nd, arguant du fait que celle celles-ci se trouvent dans une zone d'habitat diffus.

Nos terrains sont dans un secteur urbanisé et de nombreuses habitations les entourent. De ce fait nous comprenons difficilement cette décision de classement.

C'est la raison pour laquelle je vous saurais gré de bien vouloir étudier ma requête et de revoir le classement de ces parcelles dans le cadre du projet du SCot du Pays de BREST en cours d'élaboration.

Je vous prie d'agréer Mr le Président de la commission d'enquête , l'expression de mes salutations distinguées

Annie MEZIERE

Suite...

Déposée le 03/07/2018 19:01:31

Par Annie MEZIERE, née CADOUR

71

Bonjour,
veuillez trouver en pièce jointe quelques observations concernant le projet de SCOT.
Bien cordialement
Romain Ecorchard

Suite...

contribution Romain Ecorchard scot Pays de Brest.pdf

Déposée le 03/07/2018 17:37:37

Par Romain

 
Haut de page
 
 
Registre clos : le dépôt d'observations n'est plus disponible.
Recherche
Par mot-clé
Par date