logo
Projet de SCoT du Pays de Brest
Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des observations déposées sur ce registre dématérialisé.

Les propos non conformes à la charte utilisateur ont été rendus inaccessibles conformément à la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Ils sont signalés par la mention « Cette observation a été modérée ».

Ces observations n'ont été ni altérées ni supprimées et elles ont été transmises dans leur intégralité à la commission d'enquête.

100 observation(s) déposée(s)
 
10

Justifications des choix.
Il y a un monde entre les ambitions affichées et la réalité des choix. Malheureusement la justification de ces choix, au lieu d'en souligner les limites pour inciter à les dépasser (plutôt qu'à les respecter), fait preuve d'un optimisme à la limite de la malhonnêteté.
Je n'en prendrai qu'un exemple (mais le document en regorge) :
Quand le document affirme "La réduction de la consommation d'espace [...] permettra de lutter contre [...] le risque d'inondation" il faut comprendre "La réduction de l'augmentation de la consommation d'espace devrait permettre de réduire l'accélération de l'augmentation du risque d'inondation." En effet on voit mal comment l'imperméabilisation de centaines d'hectares supplémentaires pourrait réduire le risque d'inondation surtout dans un contexte d'augmentation des épisodes de pluie violente.

Suite...

Déposée le 10/06/2018 15:36:46

Anonyme

9

Démographie.
Alors qu'on sait très bien que la dégradation de l'environnement est directement corrélée à l'augmentation de la population, alors qu'on sait que la baisse de la démographie est une tendance lourde dont rien ne permet de penser qu'elle pourrait se retourner, alors qu'on constate une évolution du pays de Brest en dessous du scénario bas de l'INSEE, le SCoT fait l'hypothèse d'une évolution nettement supérieure au scénario central de l'INSEE sans vraiment expliciter (de façon chiffrée et documentée) ni son intérêt, ni les moyens d'y arriver, ni les moyens d'en mitiger les conséquences défavorables.
Au contraire, il utilise ce choix arbitraire comme une justification (exactement une post-rationalisation) de son manque d'ambition dans la protection de l'environnement.

Suite...

Déposée le 10/06/2018 14:47:20

Anonyme

8

Comptes fonciers.
S'il est compréhensible de n'établir qu'une règle de réduction de 20% de la destruction supplémentaire d'espace (destruction et non consommation : l'espace n'étant pas quelque chose qu'on peut produire quand on n'en a plus) pour les quelques premières années du SCoT, POUR PRENDRE EN COMPTE LES PROJETS EN COURS, l'objectif à 20 ans aurait du être d'atteindre ZÉRO artificialisation nette sur le pays de Brest. Il y a suffisamment de friches urbaines, commerciales, industrielles, et infrastructurelles à réhabiliter ou réutiliser sur le territoire pour prendre en compte une démographie dont la tendance à moyen et long terme (même au niveau européen) est à la décroissance.
Et l'enjeu concerne bien la surface artificialisée et non le zonage de PLU. Un parking de 1000 m2 est dix fois plus néfaste (et pas deux fois moins) qu'une maison de 100m2 sur un potager arboré de 2000m2.
Ce manque d'ambition est pathétique et ne peut s'expliquer que par une vision à très court terme nourrie par la certitude de ne plus être là pour répondre de ses erreurs (voire de ses fautes) à l'issue des 20 ans du SCoT.

Suite...

Déposée le 09/06/2018 17:54:00

Anonyme

7

Le document "Analyse de la consommation d'espace" est inutilisable, la majorité des figures étant ou tronquées ou sans rapport avec le sujet.

Suite...

Déposée le 09/06/2018 16:44:28

Anonyme

6

Un diagnostic lacunaire et parfois idéologique.
Quelques exemples :
Le seul alinéa consacré au vélo est pitoyable, ne faisant même pas mention de l'enquête nationale "Baromètre des villes cyclables". Et le vélo n'étant mentionné par ailleurs que dans le paragraphe "destination touristique", voire implicitement méprisé dans le §4.1.3 qui présente les lignes à haute fréquence comme "la seule alternative efficace à l'automobile" (il est bien documenté que la vitesse moyenne d'un vélo est supérieure à celle d'une voiture en zone urbaine et faiblement inférieure en zone péri-urbaine et que son prix de revient kilométrique est très inférieur).
Il n'est fait nulle part mention du transport de marchandises par rail, même pour mentionner son absence.
L'agriculture bio n'est mentionnée que pour illustrer l'augmentation de la diversité des productions, et avec un chiffre qui concerne la Bretagne et non le pays de Brest.
Les sources de gaz à effet de serre sur le pays de Brest ne sont pas analysées.
...

Suite...

Déposée le 09/06/2018 16:19:21

Anonyme

5

Un certain manque de rigueur dans le diagnostic :
Je ne retiendrai que deux exemples (ce n'est pas ici la place d'effectuer une correction détaillée des documents).
La figure 12 (pyramide des âges) montre un déficit des classes d'âge 63 à 69 ans. Or 26 ans plus tard on ne constate aucun déficit des classes d'âge 89 à 95 ans.
La figure 49 présente une répartition des sols où le "naturel et forestier" représente 37% du territoire ce qui est une pure absurdité, comme on peut d'ailleurs en juger par la carte de la figure précédente.

Suite...

Déposée le 09/06/2018 14:36:51

Anonyme

4

Remarque sur la forme :
Le volume du dossier est tel qu'il ne peut que décourager le citoyen moyen de l'examiner, voire de le consulter, et peut être même de le parcourir.
C'est même vrai du "résumé non technique" ou "rapport de présentation" qui contient une masse de lieux communs et de redites qui noient les éléments utiles.

Suite...

Déposée le 08/06/2018 12:16:31

Anonyme

3

Observation en pièce jointe.

Suite...

Enquête SCoT.odt

Déposée le 06/06/2018 14:13:39

Par FRANCIS GROSJEAN

2

en pièce jointe les observations et une annexe

Suite...

Déposée le 05/06/2018 15:39:00 (Email)

Par Antenne Rade de Brest de Bretagne Vivante- SEPNB (Association)

1

en pièce jointe les observations et une annexe

Suite...

observations +annexe Rade de Brest Bretagne Vivante .pdf

Déposée le 05/06/2018 15:39:00 (Email)

Par Antenne Rade de Brest de Bretagne Vivante- SEPNB

 
Haut de page
 
 
Registre clos : le dépôt d'observations n'est plus disponible.
Recherche
Par mot-clé
Par date