logo
Projet de Permis de construire du programme Envergure à Romainville - Société SEMIIC
image de présentation

 

Projet de Permis de construire du programme Envergure à Romainville - Société SEMIIC

Le permis de construire faisant l’objet de cette enquête publique est soumis à évaluation environnementale, cette opération aboutissant à la création d’une surface de plancher supérieure à 40 000 m².

Cette opération s’inscrit sur le lot B1 de la ZAC de l’Horloge qui a elle-même fait l’objet d’une étude d’impact en 2007-2011.

Les objectifs de la création de cette ZAC sont de redévelopper et moderniser l’activité économique sur ce territoire marqué par la désindustrialisation, requalifier l’espace urbain et en faire un levier pour le développement économique.

Le permis de construire porte sur la création d’une ensemble immobilier à usage de bureaux de 50 918 m² et d’un immeuble à usage d’habitation de 4 612 m².

La création de cet ensemble permet de constituer une nouvelle entrée de ville à Romainville, depuis l’ex-RN3, la station de métro Raymond Queneau, la future gare de la Tangentielle.

Le projet architectural du Lot B1 développe un immeuble de bureaux entre l’avenue Gaston Roussel au Sud et l’avenue de Metz au Nord avec une façade urbaine à l’Ouest le long de la voie nouvelle à créer, et un immeuble de logements collectifs à l’angle de l’avenue Gaston Roussel et de la rue, élevés sur un parking commun en sous-sol.

Les hauteurs des bâtiments sont organisées suivant un épannelage progressif du plus bas sur l’avenue Gaston Roussel au plus haut sur l’avenue de Metz et le canal de l’Ourcq. Cette organisation graduelle et progressive des hauteurs permet de faire pénétrer la lumière naturelle depuis le Sud au cœur des cours et des patios qui rythment le projet.

La volumétrie à l’angle de l’avenue Gaston Roussel sera limitée à R+4 pour dialoguer avec la placette du Pavillon de l’Horloge dans un cadre urbain domestique à l’échelle des piétons et des circulations douces. La transparence du mur rideau des façades permettra de prolonger l’ambiance piétonne et domestique de la placette jusqu’au hall principal et la rue intérieure qui le prolonge dans la profondeur du site.

La composition en peignes du bâtiment permet de créer de nombreux patios, cours intérieures et toitures plantées. Ces implantations du végétal permettent un étagement de la végétation et la création d’une diversité végétale et des ambiances.

 
 
Registre clos : le dépôt d'observations n'est plus disponible.