logo
Captages de Machecoul - Enquête publique relative aux prélèvements d’eaux brutes et à la mise en place des périmètres de protection des captages
Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des observations déposées sur ce registre dématérialisé.

Les propos non conformes à la charte utilisateur ont été rendus inaccessibles conformément à la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Ils sont signalés par la mention « Cette observation a été modérée ».

Ces observations n'ont été ni altérées ni supprimées et elles ont été transmises dans leur intégralité à la commission d'enquête.

10 observation(s) déposée(s)
 
10

BONJOUR,

LORS DES DES RÉUNIONS AUQUELLES J'AI PU ASSISTE BIEN DES PERSONNES ONT DESAPROUVÉ VOS COURRIERS EN RECOMMANDES.

AUSSI JE SUIS FAVORABLE AU CAPTAGE:
A CONDITION QU'ON NOUS LAISSE PUISER DANS NOS PUITS.
ET QUE L'ON NE SOUILLE PAS LA NAPPE.

AUSSI DES QUESTIONS SE POSENT PAR RAPPORT A L'IMPLANTATION DE NOUVELLES ZONES URBAINES = DEGRÉS DE POLLUTION.

IL FAUDRA REVOIR LES EPANDANGES POLLUANTS DES MARAICHERS SUR LA ZONE DE CAPTAGE.
AUSSI DEVANT LE CHEMIN DES HAUTES RIVIERES LA POLLUTION

Suite...

Déposée le 13/07/2018 16:58:00 (Email)

Par FRANCIS BESNARD

9

mercredi 11 juillet 2018 à 21h51
Pièce jointe n°2 du mail déjà enregistré sous le numero 7

Suite...

2018-06-14 n°2018 ICPE 089 PJ mail richard.pdf

Déposée le 12/07/2018 13:10:00 (Email)

Par Mr RICHARD Nicolas et Mme NADER Magali

8

mercredi 11 juillet 2018 22:12

Monsieur le Commissaire-Enquêteur,

Suite à notre rencontre en Mairie de MACHECOUL le samedi 7 Juillet
dernier, vous trouverez -ci-dessous les observations et questions du GFA
RENAUDINEAU S.C..

- Quel est le bon niveau dans tous les secteurs et celui des Rivières
doit-il baisser de 1.50m?
- conséquences pour l'agriculture?
- puits d'arrosage situé très près : restriction, voire interdiction,
d'arrosage en période de sécheresse? Arrêté préfectoral identique ou
plus restrictif pour l'agriculture?
- pourra-t'on être agriculteur dans l'avenir?

- Lors de fortes précipitations, nous voyons l'eau monter très près du
puits n°5, car les fossés et busages ne correspondent pas aux
écoulements normaux.
- comment évacuer cette eau?
- cultures en place au moment de l'orage du 1er Juillet 2018 : orge
et terrain labouré, sans planche.

- Dans tout le périmètre de la nappe en PPR1 et PPR2, que doit-on faire ?
- aura-t'on le droit :
- de faciliter les écoulements d'eau?
- de creuser les fossés (désensablage)?
- de niveler les parcelles (remonter le sable descendu)?
- de creuser des bassins de rétention?
- de construire des G.A.P.?

Vous remerciant de tenir compte de nos remarques et questions,

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Commissaire- Enquêteur,
l'expression de nos sentiments distingués.

Pour le G.F.A. RENAUDINEAU S.C.
Sébastien et Hubert RENAUDINEAU.

Suite...

Déposée le 12/07/2018 13:04:00 (Email)

Par Sébastien et Hubert Renaudineau

7

mercredi 11 juillet 2018 21:51

A l'attention de Mr Le commissaire enquêteur : Mr PEUREUX

Bonjour,

Nous sommes passés en mairie de Machecoul samedi dernier lors de votre permanence afin d'avoir des explications sur la procédure d'expropriation qui nous touche du fait de notre lieu d'habitation et notamment des décisions prises pour le captage de l'eau potable. A notre grand étonnement, nous n'avez répondu à aucune question, vous nous avez juste indiqué qu'il fallait que nous fassions un mail pour faire part de nos remarques. Nous sommes donc inquiets sur le devenir de notre terrain situé dans la zone d'expropriation quand bien même nous ne sommes pas directement concernés par l'expropriation directe.

Tout d'abord nous nous étonnons d'avoir reçu le courrier recommandé seulement quelques jours avant la date de la réunion publique, si nous n'avions pas été à la maison ce jour là, nous n'aurions pas pu l'avoir avant la date...

Les inquiétudes qui sont les nôtres se portent notamment sur :
-nous avons acheté notre terrain pour y construire une maison individuelle il y a seulement 4 ans, or à la réunion publique il a été indiqué que ce projet de captage d'eau potable était dans les tuyaux depuis l'année 2006, aussi comment se fait-il que nous n'ayons jamais eu connaissance de ce fait lors de l'acquisition de notre terrain. Cette façon de faire est inadmissible, il aurait fallu prévenir les acquéreurs et envisager des rabais sur les terrains à l'achat.
-Vous avez indiqué que la seule conséquence que cela aurait pour nous serait l'interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires pour le désherbage or comment peut on être sur qu'à l'avenir ces interdictions ne vont pas être augmentées ou d'autres natures ? y a t-il un moyen que vous nous garantissiez cela ?
-une servitude va être instaurée sur notre terrain, ce qui fait qu'en cas de revente, notre terrain et notre maison perdent de la valeur et cela représente un frein lors d'une vente, est-il prévu une compensation et de quelle nature ?
-concernant le tracé, il semble que les secteurs qui polluent ont des passes droits par rapport aux particuliers : en effet, nous sommes surpris d'apprendre que le super u, qui va construire un nouveau magasin en face de notre route (50 mètres de chez nous) avec une station service, n'est pas dans le périmètre concerné par l'enquête publique, il semble pourtant qu'il soit bien plus polluant et qu'il y ait plus de risque de pollution des sols et des nappes (avec le fioul notamment) qu'avec un simple citoyen qui entretient son terrain.
-nous apprenons également qu'une unité de méthanisation va se faire à moins d'un kilomètre de chez nous (projet de métha treil voir pièces jointes) le treil est justement à la frontière entre la zone 2 et la zone sans protocole, celle ci ne figure pas non plus dans le périmètre de l'enquête publique pour le captage d'eau or elle est surement plus pollueuse qu'un particulier. Nous avons vraiment la sensation que pour ne pas froisser les entreprises, et les élus, l'enquête ne concerne que les particuliers qui eux doivent faire des efforts qui vont s'avérer faible par rapport à la pollution qu'ils engendrent et que les vrais pollueurs ne sont pas touchés...
-Les voies publiques ne sont pas adaptées pour éviter les pollutions accidentelles. En cas de forte pluie, la pollution de la route ou des toits vont tomber dans la nappe.

Souhaitant que vous étudiez tous ces points et que vous puissiez y apporter des réponses avant de rendre votre avis.
Nous vous prions d'agréer, Monsieur Le commissaire enquêteur, à l'expression de nos salutations distinguées.


Mr RICHARD Nicolas et Mme NADER Magali
1 rue de la Reine Guenièvre
44 270 MACHECOUL



De : PETITEAU Veronique PREF44 [mailto:veronique.petiteau@loire-atlantique.gouv.fr]
Envoyé : jeudi 14 juin 2018 11:58
À : MAIRIE VILLENEUF-EN-RETZ <sgfresnay@orange.fr>; MAIRIE SAINTE PAZANNE <mairie@sainte-pazanne.com>; mairie.boisdecene@wanadoo.fr; accueil@sallertaine.fr; contact@lagarnache.fr
Objet : consultation du public METHA TREIL à Machecoul Saint Même (44)


Bonjour,
Vous trouverez ci-joint l'arrêté fixant les modalités de la consultation du public portant sur le projet d'implantation d'une unité de méthanisation à Machecoul saint Même en Loire-Atlantique.
Je vous remercie de bien vouloir procéder à l'affichage de l'arrêté préfectoral pour le 18 juin prochain,
cordialement
PS : les originaux vous seront adressés ultérieurement avec le dossier (version numérique)

Véronique PETITEAU
Installations classées pour la protection de l'environnement
Bureau des Procédures Environnementales et Foncières
PRÉFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE
tel: 02.40.41.47.76

veronique.petiteau@loire-atlantique.gouv.frv

Suite...

avis.odt

Déposée le 25/06/2018 12:51:00 (Email)

Par Mr RICHARD Nicolas et Mme NADER Magali

6

mardi 10 juillet 2018 23:05

Bonjour,

Concernant l’enquête publique, nous avons une question :
Dans la partie 1.5 « Périmètres de protection et ajustement des mesures » - « Activités humaines interdites (PPR1 et PPR2) »
on lit : La création temporaire ou permanente de dépôts de déchets de toute nature
Est-ce que le compostage est concerné par cette interdiction ?

Merci
Cordialement

Suite...

Déposée le 11/07/2018 16:19:00 (Email)

Par gaëlle

5

Bonjour,
quelques questions et remarques sur le futur captage de Machecoul :
- est il possible de faire un bac de rétention pour une cuve a fioul semi-enterrée?
- est il possible de garder un poulailler sur mon terrain?
- est il possible de fertiliser son potager avec des engrais ou du fumier?
- est il possible de laver sa voiture en PPR1?
- la rue "notre dame de la chaume" n'a pas de réseau pluvial, quel est le risque? La route étant surélevée par rapport aux habitations, les eaux pluviales publiques sont renvoyées vers les terrains privés.
- lors du dernier gros orage sur Machecoul, la maison a été inondée par des remontées du tout-a-l'égout qui n'est apparemment pas étanche et qui se charge en eaux pluviales lors de grosses précipitations, quels sont les risques de ce mélange ?
- il est interdit d'utiliser des produits phytosanitaires alors cette interdiction s'applique t-elle aux zones de maraichage incluses dans le périmètre ?
- pourquoi ne pas inciter (?) un développement de maraichage bio sur les zones inclues dans les périmètres PPR1-2?
Enfin je pense que la mise en place d'une zone de captage sur Machecoul permettra d'avoir un contrôle sanitaire régulier de la qualité de l'eau de la nappe et aura des incidences positives sur les pratiques maraichères, grandes utilisatrices de produits phytosanitaires afin de les orienter vers des pratiques plus respectueuses de l'environnement .
Cordialement
Guy clavier


Suite...

Déposée le 09/07/2018 22:22:06

Par Guy CLAVIER

4

Bonjour,
Message au nom de l'indivision Lécuyer.
Monsieur le commissaire enquêteur, nous disposons actuellement d'une cuve à fuel hors sol, située dans un local extérieur, de 1500 L environ.
Devra-t-on envisager des travaux sur cette cuve afin de prévenir d'éventuelles fuites?
Si une mise aux nouvelles normes nous est demandé, y a-t-il des aides pour effectuer ces travaux?
Nous n'avons pas de raccordement à l'eau de la ville sur cette maison. L'alimentation de la maison est assurée par un puits. Si le niveau d'eau devient insuffisant, pourra-t-on recreuser ce puits. Y aura-t-il aussi une prise en charge des frais?
Dans l'attente de votre réponse,
Cordialement,
Jean Lécuyer

Suite...

Déposée le 26/06/2018 09:55:20

Anonyme

3

vendredi 22 juin 2018 17:22
Monsieur le commissaire Enquêteur , je vous prie de trouver ci joint
copie du courrier envoyé en recommandé en mon nom et au nom de toute
l'indivision que je représente en recommandé pour qu'il soit annexé à
l'enquête public Monsieur Nicolas CHAUVIRE(
<nicolas.chauvire@atlantic-eau.fr> ) me recommande de procéder ainsi par
courrier reçu ce jour. Vous remerciant de bien vouloir faire le nécessaire

Bertrand de Grandmaison

Suite...

Courrier SAEF et Geofit recAR2010603.docx

Déposée le 22/06/2018 20:02:00 (Email)

Par Bertrand de Grandmaison

2

jeudi 14 juin 2018 20:16

Bonsoir Monsieur,

Suite à la présentation publique sur le projet de captage des eaux sur Machecoul, nous nous posons les questions suivantes.

Habitant 1 chemin du château d'eau, dans le périmètre P1, le pompage d'été nous indique une baisse de la nappe de 1.5m environ. Sachant que notre habitation est construite sur un sol sableux calcaire, existe-t-il un risque de tassement du sol entraînant des fissures au niveau de notre maison ?
Ce point a-t-il été abordé par la SAEP ?
Si nous constatons des fissures à plus ou moins long terme sur nos murs, qui prend en charge les préjudices ?
Devons nous faire une expertise de notre habitation avant les travaux de pompage ? Qui prend en charge cette expertise ?

Dans l'attente de votre réponse,

Cordialement

M et Mme ROUSSEAU
1 chemin du château d'eau
44270 MACHECOUL-SAINT MEME

Suite...

Déposée le 16/06/2018 17:10:00 (Email)

Par M et Mme ROUSSEAU

1

lundi 11 juin 2018 18:02

Objet : Observatios-Propositions
Bonjour Monsieur,

Voici quelques observations:
les volumes qui seront prélevés sont importants et localisés sur une zone très peu étendue:
-les puits des particuliers à proximité vont s'assécher: il faudra les recreuser. En aura-t-on le droit?
-un abaissement de la nappe peut aussi provoquer un affaissement(même léger) des sols et des fissures dans les habitations à proximité.
Propositions:les captages devraient peut-être être répartis sur une zone plus étendue.

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Suite...

Déposée le 12/06/2018 11:38:00 (Email)

Par Christian LAMBERT

 
Haut de page
 
 
Registre clos : le dépôt d'observations n'est plus disponible.
Recherche
Par mot-clé
Par date