logo
Aménagement d'un bassin de rétention en cascade à SAZE

Aménagement d'un bassin de rétention en cascade à SAZE

Le projet de bassin de rétention a été initié suite aux évènements pluvieux que la commune a connus en 1987. La commune de Saze est classée parmi les communes soumises à un risque inondation dans le dossier départemental des risques majeurs.

Le projet d’aménagement de trois bassins en cascade se situe au niveau de la commune de Saze. Les terrains concernés par le projet se situent au sud du village, en amont de la zone urbanisée. Ils sont bordés en partie Sud par des champs cultivés. Les parties est et nord sont longées par des chemins.

L’objectif du projet d’aménagement est de réduire la vulnérabilité d’une partie de la commune face au risque inondation par la création d’un bassin de rétention en cascade en amont d’une zone urbanisée. Cet ouvrage jouera le rôle de tampon temporaire vis-à-vis des crues afin de ralentir les écoulements naturels et ainsi protéger la zone à enjeux à l’aval du bassin.

La mise en œuvre du projet permettra d’écrêter les crues, c’est-à-dire de diminuer le débit maximum des crues et ainsi d’atténuer leur intensité sur le secteur urbanisé soumis aux inondations. Le stockage d’eau au sein des bassins sera temporaire puisqu’un débit de fuite sera constant durant toute la durée de la crue. L’aménagement hydraulique permettra une diminution des hauteurs d’eau pour certains secteurs urbanisés pour la Q20 ans avec la construction des bassins, et donc une diminution de l’inondation de la zone aval. Même si le projet ne permet pas une mise hors d’eau à proprement parler, il permettra également d’augmenter le temps d’évacuation des habitants en cas de crue.

L’aménagement projeté, fonction de la configuration du terrain, est celui de trois bassins en cascade dont l’objectif est la réduction de la vulnérabilité vis-à-vis du risque inondation des habitants à proximité de l’aménagement à partir des crues les plus fréquentes (d’occurrence 1 à 2 ans) jusqu’à des crues vicennales (1 chance sur 20 de se produire chaque année).

Le bassin versant drainé par l’ouvrage de rétention est de petite taille (0.67 km²). Le projet prévoit donc un volume total de rétention des eaux pluviales décomposé en trois bassins de 24 950 m3, d’une emprise totale de 0.9 ha.
Les trois bassins sont séparés par des merlons en remblais. Ces merlons seront végétalisés sur la totalité à l’exception des zones de surverse qui seront protégées par des matelas de gabions.

La cunette récupère les petites pluies arrivant de l’amont. Une pente est appliquée aux fonds des bassins pour l’évacuation gravitaire des eaux de ruissellement. Afin de permettre l’écoulement au travers des bassins, une cunette relie le bassin amont au bassin aval. Au travers des deux merlons de séparation, cette cunette est busée (ouvrage de fuite).

Lorsque le débit ruisselé dépasse le débit capable de l’ouvrage de fuite, le remplissage des bassins est amorcé. Si la crue perdure après remplissage des 3 bassins successifs, les 3 trop-pleins se mettent en charge et le débit entrant est directement renvoyé dans le réseau sans qu’il soit tamponné.

 
 

Participez Ă  l'enquĂŞte publique sur ce registre
du 18/06/2021 00:00
au 19/07/2021 23:59.


ClĂ´ture de l'enquĂŞte publique dans :

  • 00

    Jours

  • 00

    Heures

  • 00

    Minutes

  • 00

    Secondes